Le Qatar étant une plaque tournante du commerce mondiale et accueillant nombre d’investisseurs étrangers et d’hommes d’affaires de tous genres et de toutes nationalités, cet émirat du Moyen-Orient se doit de convenir à la quasi totalité des langues du globe.

Toutefois, il existe une langue officielle la plus couramment parlée qui est l’arabe. Aussi, on retrouve d’autres langues qui sont elles aussi très parlées comme l’Urdu, le Tamoul, le Malyalam ainsi que le Farsi occidental. Langues secondaires que l’on peut d’ailleurs considérer comme nos langues régionales qui n’ont perdu aucune valeur auprès de leurs adeptes au Qatar.

Dans le milieu scolaire du Qatar, l’arabe a été séparé en deux catégories bien distinctes qui sont l’arabe standard et l’arabe Golfe-parlé. Le premier étant la langue arabe de base d’où peuvent partir toutes les distinctions telles que l’arabe Golfe-parlé qui est, quant à lui, la langue réellement employée sur l’ensemble du contour du Golfe et en particulier au Qatar.

Le Golfe-arabe enseigné est considéré à l’étranger comme une langue d’affaires et surnommée le Qatari pour ses quelques modifications qui font une légère distinction avec la langue arabe au rang mondial. Par ailleurs, cette langue n’étant pas propre à l’émirat du Qatar, elle est aussi couramment utilisée dans des pays tels que le Yémen, l’Arabie Saoudite, le Bahrain, l’Iran, le Kowéit et les EAU.

Concernant l’arabe standard, cette langue est plutôt employée en Arabie Saoudite et peut prendre d’autres noms qui sont l’Al Fus-Ha, Al Arabiya et le haut l’arabe. La particularité de la scolarisation au Qatar de cette langue vient du fait que cette langue est très populaire dans les pays voisins du Qatar.

Aussi, pour son enjeu international, le Qatar a aussi implanté diverses écoles enseignant la langue anglaise, qui est aujourd’hui parlée et comprise sur les terres de cet émirat.